Bienvenue à GRATENTOUR

Mairie de Gratentour - Accueil > Urbanisme travaux > Urbanisme > Définitions et documents d'urbanisme > PLH
LE PLH Programme Local de l'Habitat (PLH) Qu'est-ce qu'un PLH ?   Il s'agit d'un document de programmation à 5 ans qui détaille objectifs et orientations, actions et moyens pour répondre aux besoins en logements d'une commune ou d'un groupement de communes et assurer entre les territoires une répartition équilibrée et diversifiée de l'offre en logements. L'article 55 de la loi SRU, votée le 13 décembre 2000, renforce la dimension opérationnelle des PLH, en stipulant que ceux-ci doivent contenir, pour chaque commune, des objectifs quantifiés de logements locatifs conventionnés (neufs ou existants réhabilités, au sens qu'en donne la loi, qui va au-delà du seul logement locatif social) et un plan de revalorisation de l'habitat locatif social existant. L'un des objectif du PLH est alors de répartir et de phaser dans le temps l'effort de production de logements locatifs conventionnés en fonction des contraintes des communes (disponibilité foncière-).  Un PLH pour quoi faire ? Le PLH s'inscrit dans la continuité des objectifs fondamentaux du Schéma de cohérence territoriale (SCOT) et du Plan de déplacements urbains (PDU). Il exprime ainsi une forte volonté de maîtriser l'étalement urbain par une dynamisation du cœur de l'agglomération, fondée sur les enjeux de développement du territoire communautaire (les corridors de transports en commun et les sites de centralités). Au moyen d'une déclinaison territoriale de ces objectifs, il est traduit dans le plan local d'urbanisme communautaire (PLU). Le PLH traite donc de l'habitat entendu au sens large et ne se réduit pas aux seuls enjeux de l'habitat social. Il fixe de fait de grandes lignes d'actions pour un indispensable rééquilibrage de l'offre résidentielle, la diversification et la requalification des quartiers d'habitat trop typés. L'actualité du PLH est renforcée par le constat d'une situation préoccupante de l'habitat dans la CUTM - une production de logements insuffisante pour assurer le recentrage du développement urbain, - une forte hausse des prix du foncier et de l'immobilier depuis 2000, - une accession à la propriété de plus en plus difficile dans les secteurs urbains, - de fortes tensions sur le marché locatif (baisse importante de la vacance, rareté de l'offre abordable notamment pour les familles) - un parc locatif social très insuffisant au regard des besoins.